« J’ai des choses à dire, des histoires à raconter »

 
 
 
 
 


Autodidacte identifié dans la sphère
folk, il construit son identité au fil des années, de la scène et des rencontres mais s’est surtout forgé sur la dévotion qu’il porte aux auteurs contestataires. Renaud, Brassens, Ferré, Cantat, autant de pygmalions qui l’inspirent.

 

Le projet naitra en Février 2016, lorsque David Brulé (Contrebasse, Guitare) le rejoint. Quelques mois plus tard (Aout 2016), c’est au tour de Pierre Laffrat et ses percussions de compléter ce trio qui nous offre des harmonies qui embellissent les mots, ces nuances profondes, ces arrangements épurés qui nous transportent dans un univers empreint d’authenticité.

 

Révolté, frondeur ou insouciant, MaeN raconte des moments de vie, la sienne où celle des autres, parfois avec cette touche de cynisme qu’il affectionne. Des mélodies accrocheuses et entrainantes accompagnent des textes forts et touchants et tout y passe : d’un amour perdu à l’ami trop orgueilleux pour s’en rendre compte, d’une contractuelle frustrée aux hommes politiques qui le désespèrent, MaeN nous compte le monde qui l’entoure alors forcément, il vous chante aussi !

Qu’il soit au fin fond d’un bar feutré ou plongé dans la fosse d’une grande salle, l’auditoire sera
poussé dans ses propres retranchements par une plume acerbe, légère et grinçante aux mélodies
fraîches et entêtantes qui nous rappellent que l’art est aussi un exutoire.